Visites d´atelier d´artistes en Alsace: les deux premiers week-end d´octobre 2020.

0

Didier Clad et Henri Walliser, à gauche.                                                    Henri Walliser à gauche et Didier Clad, photo de Jean-Marie Zipper, septembre 2020.

Article de presse paru en  » pages région  » dans   » DNA « et   » L´Alsace « ,  ainsi que sur leurs sites internet respectifs.

Texte et photo: Jean-Marie Zipper.

 » Didier Clad dont la réputation de graveur taille doucier (de la gravure en creux) n’est plus à faire, a invité son confrère l’artiste Henri Walliser à exposer ses œuvres dans son atelier et dans un lieu plus original : les chambres d’hôtes d’artistes de Kruth, Les Arts verts.

Devant la crainte de voir l’événement Ateliers d’art, prévu les 3, 4, 10 et 11 octobre, tomber à la trappe en raison du covid, les deux artistes ont décidé d’anticiper. « Quoiqu’il arrive, nous maintenons les dates à Kruth », affirment-ils de concert.

Didier Clad a gravé sa réputation dans le délicat et redoutable monde de l’art. Ses œuvres sont visibles dans de nombreuses expositions y compris outre Rhin. Il a proposé à son collègue, Henri Walliser, taille-doucier comme lui, de partager son habituel lieu d’exposition.

Henri Walliser est diplômé des Arts décos de Strasbourg. À 55 ans, il a travaillé avec et pour des noms reconnus dans le monde des arts graphiques, entre autres Rémy Zaugg, le peintre conceptuel, et l’imprimeur d’art Rémy Bucciali. S’il s’est considéré longtemps comme « serviteur de l’art », Henri Walliser s’est glissé avec discrétion et modestie dans le monde de la gravure. « Il faut cinq ans pour faire un artiste contemporain, il faut vingt ans pour faire un graveur », confesse-t-il avec une mordante ironie.

Dans les œuvres qui habiteront Les Arts verts de Kruth, se trouveront ses dernières productions. « Je déteste les rétrospectives », souligne l’artiste qui se définit comme tendance « urbain, rock, direct, binaire, brut, rough, sans détour ni repentir. Je pourrai être de Detroit ou de Seattle, mais je suis Alsacien issu de la tradition Urs Graf, Martin Schongauer. »

Il se situe en marge du pop’art. « Je creuse le cuivre comme le saphir d’un électrophone sillonne un disque vinyle. Il y a des saturations, des distorsions. […] Mon art sent le soufre, la bière et le gasoil ! Il est question du bien et du mal, de l’universel et du particulier. »

Le personnage est attachant. Au travers de la gravure, ce qui pourrait ne rien avoir d’original car connu de tous, prend une autre dimension, celle d’une troublante poésie, qui glisse du trivial au raffiné, de la violence à la tendresse. Tout ce monde étrange à décrypter avec l’âme singulière de chacun est également visible dans About Jean’s, un livre co-produit avec la poétesse Kiki de Gonzagues. Clad et Walliser, pas franchement le même style, mais tous deux vivent dans ce monde où les émotions se gravent.

Y ALLER :

Les 3, 4, 10 et 11 octobre, chambres d’hôtes Les Arts verts au 67 Grand-rue, à Kruth. »

06 63 62 11 65DSC_0766 DSC_0836 DSC_0827DSC_0828DSC_0766DSC_0827DSC_0828

 

Ateliers ouverts

Pour ces visites d´atelier je présente une nouvelle série de poules:

peintures, estampes,  plats à tartes découpés puis peints.

Horaires : samedis et dimanches 3,4,10 et 11 octobre de 14 heures à 19 heures.

Artiste invité:  Henri Wallisser.

 

Travaux en cours, huiles et estampes.Vue depuis la sortie de mon atelier.

Coffret et dessins.Coffrets de dessins, estampes…

Mon atelier d´artiste.
Poule déconfinée. » Poule déconfinée  »     2020. Vue de l´entrée de mon atelier.

Recommended Posts